Le cynisme rêveur d’Hector de la Vallée

Jeudi 17 mars, tout juste sortie du boulot, je passe au vernissage de l’expo d’Hector de la Vallée, au Pied de Biche, rue de Charonne. Je m’aventure dans « les Rêves du Monde ».

Humour et cynisme, bestiaire extraordinaire et cruels personnages se sont donnés rendez-vous dans l’imagination de l’artiste. Armé de son feutre noir Hector de la Vallée les décapite, enferme, essuie. Le dessin est précis et inspiré. Les formats sont relativement petits mais justement, chaque détail compte, comme si le visiteur était invité à s’approcher pour être happé l’ironie créatrice.

Chats mangés, parents cruels, messages de Dieu déposé aux confins de l’espace, ou encore note mentionnant de « rappeler Satan après 17h » se croisent et s’entre-croisent pour remettre en question, ou peut-être affirmer ces « Rêves du monde ». L’artiste maîtrise parfaitement son trait, mais est également bon écrivain. Dans cette sorte d’absurde BD, Hector de la Vallée fait tenir à ses personnages des propos décalés, surréalistes, durs et drôles.

Si Hector de la Vallée se révèle dans la précision, cette expo est l’occasion de constater aussi sa spontanéité. En l’occurrence, le support en dit long : post-it, pages de carnet et ex-feuilles volantes sont autant d’occasion, pour l’artiste, de poser sur le papier les créatures imaginées.

Les Rêves du Monde, d’Hector de la Vallée, jusqu’au 31 avril , au Pied de Biche, 86 rue de Charonne, 75011 Paris.

le blog d’Hector de la Vallée

Les rêves du Monde d'Hector de la Vallée au Pied de Biche

Les rêves du Monde dHector de la Vallée au Pied de Biche

Camille du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s