La Street sur le Gâteau régale, à la glareie Art for Smile !

La Street sur le Gâteau à la Galerie Art for Smile

La Street sur le Gâteau à la Galerie Art for Smile

Découverte géniale ce soir.

La Street sur le Gâteau, avouez que c’est appétissant ! Pour ce soir, j’avais repéré sur Canal Street le vernissage de ce collectif à la galerie Art for Smile !  Quelles découvertes.

La galerie. Entre le Louvre et la Samaritaine, est située sur les quais. Dans un grand cadre rouge, le vaste espace est soutenu par un pilier tagué. Un piano se cache dans un coin. Des canapés colorés sont installés au sous-sol où se poursuit l’expo… j’y viens justement !

La Street sur le Gâteau, c’est un collectif dont font partie Nassyo, Formel, Bruce et Osta. Leurs « guest stars » pour l’occasion sont RCF1 et le photographe Philippe Bonan. Autant d’artistes que je découvre… et je ne suis pas déçue !

Parce qu’il parait que ça se fait, je commence par les invités…

Les photos de Philippe Bonan. Je parcours la série de portraits en noir et blanc, d’artistes tel que Keith Haring, Ben, ou Marcelo Mastroiani, entre autres… j’ai l’impression de lire une histoire. Autour de chaque portrait, l’artiste raconte sa première rencontre avec les artistes et le moment où la photo a été prise.

RCF1… Un véritable coup de cœur. Dans un dédale de coulures, jouant sur le noir et blanc, un cosmonaute, dans un trait proche du Comics dans sa version la plus travaillée, se détache de la toile réalisée en dripping, cette technique qui repose sur des jeux de coulures. La série, dont cette œuvre fait partie, a pour fond les couleurs primaires rendues éclatantes. Les contrastes sont parfaits. J’adore !

Aller, il est temps de passer à ceux qui sont au cœur du programme… La Street sur le Gâteau.

Par où commencer ? Difficile à dire, ça part dans tous les sens ! Nombre de toiles sont des œuvres  collectives. Le dessin animé est complétement revisité par la rue… on a l’impression d’y être ! Félix, le bonhomme Haribo, la famille Pierrafeu, la Panthère Rose… revus et corrigés sur ou sous une multitudes de messages, symboles, tags… Malgré l’espace réduit que son ces toiles comparées à la rue, on s’y perd parfaitement !

Petit zoom arrière… il y a ce qui est « comme dans la rue », mais il y a la rue elle-même. Paris. Le métro. La nuit, quand la lumière vient des graffs. On y passe, on la survole comme un super-héros sortant d’un flot de formes sinueuses et colorées.

Si les signatures de Formel, Osta, Bruce et Nassyo sont parfois identifiables, il n’est pas toujours évident pour la novice que je suis de savoir quel artiste est à l’origine de quels travaux… En même temps, est-ce bien utile ? Particulièrement intéressée par cette forme d’art depuis peu, je préfère dans un premier temps me laisser submerger par ce que je vois. Après-tout-, une œuvre collective est une rencontre de styles, dont résulte quelque chose d’unique. A quoi bon essayer de la décomposer ?!

 
Galerie Art for Smile
28 quai du Louvre
75 001 Paris
M°Pont Neuf (7) ou Louvre-Rivoli (1)

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s