L’homme blanc de Jérôme Mesnager court sur les murs de la la galerie Art Jingle

L'homme blanc de Guillaume Mesnager à la galerie Art Jingle

L’homme blanc de Guillaume Mesnager à la galerie Art Jingle

Ceux qui fréquentent l’Est parisien la connaissent bien, certains ont eu l’occasion de s’étonner de sa présence à proximité des monuments les plus connus du monde… Cette silhouette de Jérôme Mesnager court actuellement sur les murs de la galerie Art Jingle.

Simple et articulée, l’homme blanc a quelque chose d’universel, de tendre. Son omniprésence dans certains quartiers de Paris et ses apparitions à travers la planète en font une sorte de super-héros, d’ange protecteur… Sur qui ou quoi le personnage de Jérôme Mesnager veille-t-il? Ma réponse à moi, c’est celle-là : la poésie. A cet art (plus ou moins) du passé, l’artiste lui donne une nouvelle énergie faite de belles images. Il l’explore avec une douce vigueur et la déplace dans la provocation malicieuse que constitue en lui-même l’art de la rue. Depuis plus de 25 ans (la silhouette naît en 1983), Jérôme Mesnager fait de l’homme en blanc son messager .

Jérôme Mesnager même en galerie, ne peut s’éloigner de cet univers. Il utilise en effet une technique de peinture pour laquelle il a recours au sable, retrouvant ainsi la granulosité des murs sur lesquels il travaille habituellement. Un panneau revu et surtout corrigé par l’artiste, un volet ou un morceau de bois devenu support sont autant d’éléments qui rappellent l' »latelier urbain » dans lequel on a l’habitude de retrouver Mesnager et son personnage. Pour une toile crée à Marrakech, la pochoir, expérimentée au début de sa carrière, permet à l’artiste de reproduire les motif des murs d’une médina que l’homme blanc s’est appropriée.

Dans l’univers de la récup’, des formes rondes ou du détournement urbain, l’expo est également l’occasion de découvrir les sculptures de Nico qui donne au bois des allures de céramique (surprenant) et Costa dont les tableau-sculptures sont faits de panneaux de signalisation.

Jérôme Mesnager
Jusqu’au 20 mai 2011
Galerie Art Jingle
31 ter, rue de Tournelles
75 003 Paris
M° Chemin Vert (8)

Camille Jochau du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s