L’affiche est subversive : Jace et Shepard Fairey à la galerie Magda Danysz

Vernissage des expositions de Jace et Shepard Fairey à la galerie Magda Danysz

Vernissage des expositions de Jace et Shepard Fairey à la galerie Magda Danysz

Ce samedi 7 mai 2011, je m’tape l’affiche ! A galerie Magda Danys, avait lieu le vernissage de l’expo de Jace et Obey, alias Shepard Fairey.

J’ai découvert Jace, pour la première fois, au travers d’un reportage sur l’artiste, réalisé par Canal Street (site des cultures urbaines de Canal+). L’artiste, rencontré à la Réunion, raconte son parcours, la création de ses « gouzous », la manière dont il conçoit son travail.

Ce soir, ce n’est pas au travers du graff que l’artiste s’illustre, mais sur des planches d’éducation des années 1970. « Fiches d’électrocutions scolaires » est en effet une série qui détourne ces affiches aux nuances passées, morales à souhait, à partir des quels nos parents travaillaient à l’école. Avec Jace, l’innocence reste, la moralité prend la poudre escampette.

Un médecin qui fait une prescription à un enfant malade. Une mère épanouie, entourée de sa progéniture, reçoit avec joie un pli du facteur. Des enfants réveillent leur parents un doux dimanche matin, les mains pleines de cadeaux. De gentils ambulanciers de la Croix Rouge embarquent un malade.

Par Jace ça donne :

Ronald MacDonald, docteur d’un môme obèse. Un épanouissement probablement liée au fait que le pli délivré par le facteur contienne de la ganja. Des marmots proposant des sex toys à leurs parents. Casimir lié sur une civière, tel un aliéné.

L’humour est rendu encore plus décapant par la sagesse des images d’origine. L’artiste a su parfaitement semer des détails subversifs dans ces images d’école grises et oranges, presque sépia. Jace propose ainsi une réflexion trash sur la société d’hier et d’aujourd’hui.

Shepard Fairey, alias Obey est considéré comme un des plus influents artistes du street art. Il est notamment exposé au MoMa de New York. Il s’est fait connaître avec des affiches d’André Roussimoff, plus connu sous le nom d’André The Giant. Dans les années 1990, Fairey, en école de design crée un mouvement qui collera ces éffigies du catcher à Rhode Island, et très vite à travers le monde. La mention « Andre The Giant has a posse 7′ 4 » 520LB » (« André le Géant a une bade de potes, 7 pieds, 4 pouces, 520 livres ») complètent les portraits. A la suite de poursuites en justice,  Shepard Fairey opte pour la concision et Andre devient « Obey Giant ». Graphiquement, Shepard Fairey se limite aux traits de son personnage phare, lui donnant des allures de tatouages ou de masque, propore à l’univers du catch. On l’aperçoit parfois dans Paris, on se rappelle l’affiche de Barack Obama, soulignée « Hope » et on en a appris plus dans Faites le Mur, de Banksy.

A la galerie Magda Danysz, l’artiste présente une série d’affiches. Il revisite les codes de la propagande soviétique ou de l’Amérique idéalisée ou encore, ceux, un peu kitch, du rock des 70’s. A chaque fois ou presque, on retrouve le faciès d’Andre et ce récurrent message, « Obey », apposé comme une marque de fabrique.

Shepard Fairey illustre comme personne le propos de Marshall Mac Luhan : « le medium, c’est le message ». L’artiste dénonce le pouvoir de l’affiche par l’affiche elle-même. Il propose, sur l’une d’elle une réflexion sur le rapport aux media, la capacité d’obéissance de l’homme, le pouvoir, la consommation.

Deux artistes du street art, deux réflexions sur la société, des dizaines d’affiches plus délirante ou réflexives les unes que les autres… on en redemande et on est servi  !

Galerie Magda Danysz
Shepard Fairey
Jace
Jusqu’au 18 juin 2011
78, rue Amelot
75 011 Paris
M° Saint Sébastien-Froissard

Camille Jochcaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s