Les photos « non évoquées » pour le concours de critique d’Iles et Archipels de la Galerie Michèle Chomette…

Une invitation au voyage et à participer au concous de critique d'Iles et Archipels à la Galerie Michèle Chomette

Une invitation au voyage et à participer au concours de critiques de la galerie Michèle Chomette

La Galerie Michèle Chomette présente, du 18 mai au 13 juillet 2011, l’exposition Iles et Archipels – Photographies 1850-2010. Les îles sont les photos, les archiples sont les différents espaces de cette exposition. Elle fait l’objet d’un concours de critiques ouvert lors des Nomades. 1 500 à 3 000 caractères, sur l’expo dans son ensemble ou une photo au choix, à remettre au plus tard ce 28 mai 2011, à 20h.

Pas du tout en avance mais tenant absolument à participer, je suis passée, hier soir, à la galerie. Au deuxième étage d’un immeuble à deux pas de Beaubourg, j’arrive dans cette galerie-appartement et commence à naviguer d’un archipel à l’autre, prenant le temps de bien observer chaque cliché, de passer d’une vision ou d’une époque de la photographie à l’autre.

Avant même d’arriver, je sais que c’est d’une photo en particulier que je ferai la critique. Mes maigres connaissances en histoire de la photo et la vaste étendue de l’expo rendent une critique d’ensemble trop risqué. A chaque fois, je m’interroge : celle-ci ? celle-là peut-être ? Un premier parcours d’île en île me permet de faire une première sélection. En bref, les 5 photos en lisse à cette étape de mon voyage, dans l’ordre où je les ai découverts, sont :

Arctic sea, de Werner Hannapell, 2000. Si ce n’est pas la photo à laquelle je ne suis pas la plus émotionnellement sensible, elle m’évoque instantanément le début de l’histoire de la photographie, à l’époque où les mises aux point étaient si longues et compliquées à faire que les icebergs constituaient de parfaits sujets. Ça me semblait être un axe de réflexion intéressant.

Clochards couchés sur un quai, Paris, d’André Kertesz, 1927. C’est un tout petit format, sur lequel deux clochards semblent dormir et qui donne envie de leur souhaiter, dans leur sommeil, une évasion dans un univers plus serein.

L’homme au loup, de Pierre Jahan, 1940. Il submerge. C’est le portrait d’un homme austère, peut-être triste, dont le regard en coins, caché derrière un loup est particulièrement troublant. La photo est splendide, étrange. Elle le devient plus encore quand j’apprends qu’elle a été sauvée d’un incendie en novembre 1948.

Chambre d’écoute, Dignes-les-Bains, François Mechin, 2003-2004. Ce cliché est tout simplement incroyable, j’ai du mal à trouver les mots pour le décrire. C’est une sorte de grotte, éclairée par un puits de lumière, au milieu de laquelle se trouve un arbre déshabillé de son feuillage, celui-ci s’étant répandu dans la pièce « du sol au plafond ». Stupéfiant.

Ouvriers sur échafaudage, de Willy Zielke, 1935. Fernand Léger est l’un de mes peintres préférés. Cette photo me fait l’effet d’un flash. Le squelette de fer des Constructeurs peint par Léger en 1950 est ici remplacé par un squelette de bois. Les positions des ouvriers, les casquettes, les poutres, tout y est.

Façade, de Werner Mantz (prise de vue 1928, tirage 1977). C’est l’œuvre que j’ai choisie… J’attends les résultats du concours pour livrer ma critique sur ComCam&Co quelque soit le résultat… Je suis contente d’avoir participé à l’expérience, qui suppose un ton différent de celui que j’adopte sur ce blog…

En attendant, je ne peux que vous inciter à aller voir cette expo, à aller naviguer entre les périodes et les genres et à faire quelques escales au gré de votre sensibilité !

Galerie Michèle Chomette
24, rue de Beaubourg
75 003 Paris
M° Rambuteau (11)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s