1000 ? Non, ils étaient bien plus nombreux au vernissage de l’expo de Space Invader !

Le 1000 èmes invader (j'y retourne et je fais une photo de meilleure qualité)

Le 1000 ème invader

Hier soir, c’était le grand soir : le vernissage de l’expo 1000, de Space Invader à la Générale !

Vers 20h, je m’aventure dans le quartier…La rue est bloqué parce ce que c’est aussi le jour du coup d’envoi du festival « Onze Bouge ». Coïncidence ou pas, c’est plutôt une bonne chose, tant la foule qui se bouscule au « portillon » est dense. Ça et là, curieux et fans se demandent s’ils s’aventurent ou pas dans l’antre du pixel. Ni une, ni deux, je me lance…

Après une heure de queue à écouter blagues et tentatives de négociations avec les vigiles (l’un semble tout droit sorti d’un jeu vidéo), je valide la mention « Enter the game » indiquée à l’entrée d’un conteneur dans lequel une « Invad’boule à facettes » forme une constellation d’invaders. Quel est cette sensation étrange se demandent mes escarpins madrilène ?!

La réponse n’est pas pour tout de suite… peut-être vous, qui lisez cet article, êtes sur le point d’aller voir cette expo. je ne saurais gâcher votre plaisir et votre envie de découverte. Ce billet posera donc, pour le moment, quelques questions sur l’expo, pour animer plus encore votre curiosité.

Pour ceux qui lisent ce billet à à défaut de pouvoir voir l’expo, loin de moi l’idée de vous laisser sur votre fin. Les réponses à ces questions seront délivrées dans un nouvel article prévu pour le jour de la fin de l’expo, le samedi 2 juillet 2011… Mon lot de consolation, juste pour vous, quelques questions qui vous tiendrons en haleine et quelques liens pour vous faire patienter !

Bon, quelques éléments tout de même : sortie du conteneur, je m’interroge sur les personnes qui attendent près d’un bar et je comprends vite qu’il s’agit de l’endroit où se procurer une « Space Invad’gauffre »… Chose promise par Invader sur Nova, chose due…. (même si un s’il vous plat et un merci restent de rigueur !) Que dire ? C’est carré, c’est drôle, ça requinque après toute cette attente ! La dégustant je fais le tour du bien nommé « Vespa Cocodylate », scooter de Space Invader  de 1999 à 2003. Levant le nez, je découvre le 1000ème Invader… Bon, celui-là, je vous l’ai livré tout de suite… Mais j’ai promis de ne pas top en dire, voilà les premières questions :

  • Qu’est-ce qui fait « krik-krik » sous les pieds dans le conteneur ?
  • Que contient le coffre du scoot de Space Invader ?
  • Que délivent les distributeurs pour la modique somme d’1€ ?

Je m’aventure vers l’espace dédié au Rubicubism, guidée par un space invader en néon. Entrant dans le Rubix Cub géant, je découvre les fameuses pochettes d’albums en Rubix Cub… c’est génial, en plus du fait que la technique soit complètement hallucinante, je constate que j’aime et j’ai une grande partie des albums exposés… Dans la continuité de l’expo, je constate que l’artiste n’a pas envahit que l’univers de la musique… Portraits, reproduction, hommage  parfois (je pense), Space Invader rubix tout ! Aller quelques questions de plus…

  • Quel est le meilleur moyen de voir les pochettes de disques en Rubix Cubs de Space Invader ?
  • A quel autre street artist Space Invader fait-il référence dans l’un de ses Rubik ?
Où se tourouve ce space invader ?

Où se tourouve ce space invader ?

Une fois à l’étage du Rubix Cub, j’accède à l’espace dédié à l’Invasion… Je ne peux trop en dire, ce serait dommage d’arriver moins surpris. les questions, tout de suite, j’en dirai plus le 2 juillet :

  • Qu’y a-t-il sous les semelles d’Invader ?
  • Quel est le top 3 des villes où Invader a marqué le plus de point ?

Je redescends de cette planète merveilleuse et bien peuplée. Le temps de jeter un coup d’œil au canapé de mes rêves et de prêter attention à la signalisation… Et dans un sursaut, je vais découvrir la Speed Ball Machine…

Pour finir, je vais voir le film « In Bed With Space Invader »,  pour ce qui concerne la réalisation, la bande son à mi-chemin entre électro et musique de jeu-vidéo, je vous laisse aller lire les commentaire dans lesquels « Doudou » a eu la gentillesse de donner les détails… (j’ai eu un peu de mal à rendre à César ce qui lui appartient, il/elle a plus de repères que moi…). Naissance, pose et vie d’une série de space invaders, c’est l’occasion de voir comment l’artiste travaille pendant que nous, heureux invadés, partageons un moment de grâce avec Morphée… Les questions :

  • Quel numéro porte la voiture de Space Invader ?
  • Quand les space invaders du film ont-ils été posés ?
  • Qu’est-ce qui prête à sourire au moment où Space Invader colle celui de la rue Mongalet ?
  • Plutôt Mac ou PC ?
Space invad'gauffre

Space invad

Avant de partir, j’investis dans ce que j’appellerai le « kit de la groupie » : la carte de l’invasion de Paris, éditée spécialement l’occasion et le catalogue de l’expo… Dont je dirai quelques mots le 2 juillet, en même temps que je donnerai les réponses aux questions ici posées ! Le rendez-vous est donné !

Pour compenser cette attente, pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, pour ceux qui ont envie de la revoir, voilà la vidéo de l’interview de Space Invader dans la matinale de Canal+… et pourquoi pas se refaire l’annonce de l’expo par l’artiste lui-même sur Nova?!

Et puis, entre temps un intermédiaire : la prochaine étape, c’est la galerie Lefeuvre !

D’ici là, si vous avez des questions à ajouter pour rendre cette expo plus mystérieuse encore, n’hésitez pas, laissez un commentaire !

1000, par Space Invader
Du 7 juin au 2 juillet 2011
La Générale
14, avenue Parmentier
75 011 Paris
M° Voltaire (9)
 
Et aussi… du 7 juin au 2 juillet
Galerie Lefeuvre
164 due du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M°Saint Philippe du Roule (9)

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

7 réponses à “1000 ? Non, ils étaient bien plus nombreux au vernissage de l’expo de Space Invader !

  1. Ce n’est pas Sébastien Pomier mais Raphael Haddad qui a réalisé le film « In bed with Invader ». Sébastien Poimier a mixé le son. Merci pour l’article

  2. Héhéhé ok alors ce sera plus simple de mettre directement le générique du film :
    realisation raphael haddad
    muisque Toby Screamer
    mixage: Sébastien Pomier
    Image : G Coulpier, M Amegavi, R Haddad
    Production : Extermitent Production

    Le film sera bientôt en ligne

    • Bonsoir Doudou (ce n’est pas vraiment le genre de surnom que j’utilise, c’est encore plus bizarre de dire ça à une personne inconnue…),

      Merci 1000 fois ! Pour ces commentaires d’une part, pour corriger mes erreurs dans la « distribution des rôles » !
      J’ai hâte de revoir le film (mais je crois que je repasserai à la Gnérale avant qu’il soit en ligne…).

      A bientôt et merci encore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s