Parcourir New York avec Specter à la Since Upian Gallery !

Specter met une touche de Brooklyn dans Paris (en cours)

Specter met une touche de Brooklyn dans Paris (en cours)

Après les brèves citations des galeries et artistes de la Foire de saint Sulpice, il est temps de parcourir les expo !

Du 24 juin au 23 juillet, la Since Upian Gallery accueille Specter, street artiste venu de New York. Au travers de « Things change », il diversifie les techniques et les styles pour dresser un portrait d’un Brooklyn aux facettes métissées.

Guidée par FKDL pour rejoindre la galerie, la visite commence par le mur d’en face, à l’angle de la rue Saint Maur et du passage Hebrard. Secpter y a fait apparaitre la devanture d’une supérette qui s’intègre à merveille dans le quartier, lui donnant juste ce qu’il faut de la culture de ce New York-là, entre héritage et modernité.

Dans la Galerie Since, c’est un véritable parcours de ce quartier new-yorkais, dont je rêve depuis longtemps déjà, qui est offert au visiteur. La rue, ses visages, ses situations, ses aléas, « Things change » témoigne de la cohabitation du passé et du présent dans un Brooklyn influencé par une palette de cultures.

« Things change », oui, mais chaque époque laisse finalement sa trace, ce que l’artiste met en valeur par ses sujets mais aussi ses techniques. Collage, peinture, dessin, récup’, stickers, Specter coupe, colle, déchire, peint et crée ainsi des œuvres sur plusieurs plans. L’artiste, observateur de son environnement, invite le spectateur à plonger dans ses œuvres pour s’en approprier les détails.

Mise en abîme du street art, l’artiste recrée la rue pour y laisser une nouvelle sa marque, qui fait corps avec toutes les autres. Avec la diversité des matériaux qu’il utilise, il crée de nuances. La position de ses sujets, les émotions saisies sur les visages sont autant de manières de raconter les histoires courtes d’un quotidien new-yorkais.

Passionnée par cette ville depuis des années, Big Apple m’est à la fois étrangère et très familière. Parcourue au travers de films, de livres, d’anecdotes et d’expo, « Things change » a nourri un peu plus encore ma hâte de traverser l’Atlantique… et le Brooklyn Bridge. « These vagabond shoes, Are longing to stray, Right through the very heart of it , New York, New York » !

Specter – Things Change
Since Upian Gallery
211, rue Saint Maur
75010 Paris
M° Goncourt (11)

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s