Le samedi, c’est graffiti : de l’ArtBattle Gares et Connexions au Graffiti All Starz for Japan !

Samedi, gare du Nord

Samedi, gare du Nord

Ce samedi, à Paris, les événements street art ne manquaient pas. Voilà les deux étapes principales de mon parcours :

La tournée ArtBattles Gares et Connexions propose un tour de france en 4 volets, dont le départ et l’arrivée sont situés à Paris. Le thème : les JO dans une approche new-yorkais contre français ! Ce vendredi et ce samedi, se sont affrontés nombre d’artistes, d’ici et d’outre atlantique…

Au moment où je suis passé, Leif Mc Ilwaine et Andre Trenier affrontaient Skio (aperçu mercredi à Saint Sulpice) et Beerens…

Les deux styles étaient complètement différents. Si pour les uns l’approche était plus contourée et mettait en valeur l’effort (New York), pour les autres, la tendance était plutôt de l’ordre du flou, du mouvement, de la vitesse (Paris). Deux approches intéressantes d’un même sujet !

La tournée se poursuit lundi et mardi à Lyon Part-Dieu, jeudi et vendredi à Marseille Saint Charles et s’achèvera samedi et dimanche à Paris Gare de Lyon.

Le dépôt de bus de Pyrénées - Lagny, samedi (une moitié du mur)

Le dépôt de bus de Pyrénées – Lagny, samedi (une moitié du mur)

La deuxième étape de samedi était le Graffiti All Starz for Japan. Dans le cadre de la semaine du hip-hop et du Kosmo Art tour, des artistes du monde entier se sont réunis pour donner de nouvelles couleurs au dépôt de bus Lagny, à l’angle de la rue de Lagny (très original, je l’accorde) et de la rue des Pyrénées.

Sur place, les œuvres sont en cours et c’est assez impressionnant : des échelles, des escabots, un échafaudage, même !  Le mur est immense, les artistes sont légion. A mi-chemin, un petit camion ravitaille les graffeurs en couleurs ! La fresque, sur une base de rouge et blanc (n’oublions pas que c’est le Japon qui est à l’honneur), est peu à peu couverte d’ondulation, de signatures, d’œuvres incroyables.

Les artistes sont venus de partout. Malheureusement pas capable de les identifier (à quelques graffeurs près), voilà leurs blazes : Kims, Darbotz zt Nsane5 viennent d’Indonésie ; Binho et Bonga du Brésil ;  Nolac, Etnik et Macs d’Italie ; Axe, Stare, Alexendre Veilleux et Fléo viennent du Cananda ; Kine de Pologne ; Jazy d’Autriche ; Alexandro, Guillaume, Nelson, Fred et Aien de Belgique ; Otto, Juice et Besok des Pays-Bas, Loomit d’Allemagne ; Tkid et Ske des Etats-Unis… et les Français Ceet, Tilt, Noe, Batch, Dume, Pest, Loop, Broke, 2Rode, Colorz et Juan !

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s