Give me a wall so I can escape – Petit rattrapage du week-end, Däg et AM sur le mur de Confluences

Lady Alézia sur les finitions du mur de Däg et AM à Confluences

Lady Alézia sur les finitions du mur de Däg et AM à Confluences

Pas à Paris ce week-end, je n’ai pas pu me rendre à Confluences pour le Street Brunch et le Street Market, dans le cadre du festival Give me a wall so I can escape… Au même moment, avait lieu une performance de Däg et AM… Si j’ai loupé une partie de l’événement, je suis passée à Confluences ce lundi pour un petit rattrapage !

J’ai alors pu découvrir le graff que Däg a entrepris (la finalisation est prévue pour mercredi 20)… Du rouge, du noir et du blanc, à nouveau, cette fois-ci teinté également de orange, couleur que l’on retrouve sur l’ensemble du mur et qui, par touches, fait l’effet d’une toile de fond.

AM a peint deux portraitscontrastés en couleurs chaudes/couleurs froides…Ce n’est pas le seul jeu d’opposition de la fresque : yeux ouverts ou fermés, langueur ou regard fixe, la graffeuse a fait de ce mur une sorte de miroir inversé.

Au moment où je suis passée, la « calligraffeuse » Lady Alézia est en train d’apposer la signature du festival entre les graff d’AM, un « Give me a wall so I can escape » élancé, féminin, calligraffé !

Retrouvez tous les articles sur Give me a wall so I can escape publiés sur ComCam&Co et l’intégralité du programme du festival !

Cofluences
190, boulevard de Charonne
75 020 Paris
M°Alexandre Dumas ou Philippe Auguste (2)

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s