Du street art au street artiste : parcourir les Abbesses avec FKDL (1/2)

FKDL et Gregos pour Empreintes Urbaines

FKDL et Gregos pour Empreintes Urbaines

Juillet touche à sa fin et je ne vous ai toujours pas parlé de cette formidable aventure du début du mois…

Un samedi, du soleil. Les conditions sont idéales pour… suivre un street artiste dans son parcours parisien ! Une première. L’artiste, c’est Franck Duval, connu dans la rue sous le nom de FKDL.

FKDL se démarque, dans le monde du street art, par ses collages, ses silhouettes élancées habillées de coupures de vieux journaux (vieux, dans tout ce qu’ils ont de magique). Est-ce bien nécessaire de préciser que je suis complètement adepte ? Quel plaisir d’observer les détails de ses collages de collages, mises en abymes qui redonnent du mouvement au passé…

Marchant le long des rues sinueuses des Abbesses, FKDL retrace les grandes étapes de son parcours, autant de lanternes qui s’allument et éclairent son cheminement créatif. D’un mur à l’autre, nous passons voir sa collaboration avec Gregos pour Empreintes Urbaines, la vente aux enchères pour SOS Racisme, il en a été question sur ComCam&Co ! Cette expérience à quatre mains a d’ailleurs fait l’objet d’une vidéo que je vous invite à découvrir.

Soignant son personnage, FKDL déplace un sticker. Il me parle de ses collaborations avec d’autres street artistes dans le quartier ou ailleurs, passées ou à venir. Il les raconte comme les épisodes d’une grande aventure. Les protagonistes sont Mimi le Clown, Suriani, Titi from Paris, Kouka ou très récemment Specter… D’une question à l’autre, Franck Duval m’explique comment il en est venu au street art, le tournant « Aux arts citoyens », en 2006, à l’Espace des Blancs Manteaux. C’est l’occasion d’apprendre comment son travail de rue a évolué, des silhouettes aux habillages.

Il évoque les rencontres et les événements qui ont particulièrement compté, les surprises que le monde du street art lui a réservé ces dernières années. C’est aussi le moment d’en savoir plus sur la colle, le papier, les « bons » murs, son rejet des bombes aérosol. Cette incroyable balade est ponctuée par les œuvres de certains de ses amis ou d’endroits riches en souvenirs…

Au cours de cette conversation enthousiaste, quelques pauses, le temps d’un collage dans une rue, un passage… N’en manquez rien ! La besace pleine de personnages et la brosse à colle c’est pour demain sur ComCam&Co !

Une suggestion, en attendant, pourquoi pas patienter en allant faire un tour sur le blog ou le site de FKDL ?!

A suivre…

Du 12 octobre au 14 novembre 2011, Franck Duval exposera à la Little Big Gallery, 45 rue Lepic, à Paris. Le vernissage de l’expo aura lieu mercredi 12 octobre, à partir de 18h.

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s