La Nuit du Tagueur de Nathanaël Fox, la forêt est urbaine dans le regard du renard…

La Nuit du Tagueur, Nathanaël Fox, éd Riveneuve

La Nuit du Tagueur, Nathanaël Fox, éd Riveneuve

Fin juin 2011, j’ai eu l’occasion de rencontrer Nathanaël Fox, à la foire street art de Saint Sulpice. Auteur de polars et essayiste, quelle a pu être sa contribution à cette foire sur le street art  ? Et bien Nathanaël Fox affirme être le premier auteur d’un roman qui a pour thème central l’univers du graff. Lors de cette foire, présentait La Nuit du Tagueur, publié aux éditions Riveneuve.

Lors de cette rencontre, nous avons échangé quelques mots sur le sujet, sur Les Lilas, ville qu’il habite également, ou encore sur le regard particulier qu’est celui du spectateur curieux qui apprend à voir, à découvir et à se laisser surprendre par l’univers du street art. Apprenant que j’ai un blog, sur lequel le sujet en question est récurrent (à l’échelle de mes connaissances naissantes), il me propose un exemplaire de son livre, qu’il me dédicace.

Pas trop de temps pour me concentrer sur un roman avant les vacances. Nathanaël Fox était prévenu, mais après tout, le suspens, c’est son domaine ! Heureusement, les vacances sont arrivées (et malheureusement déjà terminées)… Ma première semaine a été rythmée par les pages de La Nuit du Tagueur. Curieuse (comme il se doit), impatiente de commencer ma lecture, j’ai mis dans mon sac de plage un roman qui commence… Aux Lilas, rebaptisés l’Orée du Bois pour devenir théâtre de l’action !

C’est un polar… sur l’intrigue, je ne peux donc pas trop en dire… Mais voilà quand même pour la mise en contexte :

Richard voit sa vie envahie par le doute. Peintre, il traverse un blocage artistique. Père, il est spectateur de son manque d’autorité, face à un fils distant et secret. Son couple, quant à lui, se défait peu à peu, ne laissant devant lui qu’un sombre horizon.

David, son fils, semble particulièrement troublé depuis quelques temps… Et pour cause, le jeune homme a perdu l’un de ses proches amis, visiblement assassiné. Joe était membre du crew que David tente d’intégrer et auprès duquel il doit faire ses preuves.

Le manque d’autorité n’empêche une sorte de complicité « artistique » entre le père et le fils. Un jour, David fait remarquer un détail à son père, sur un graff du crew. Il a été toyé, inexplicablement modifié. Rapidement, l’hypothèse d’un lien avec le meurtre de Joe s’impose. Découvertes et rencontres, amènent Richard à enquêter sur le crime.

De l’univers du graff à celui du jeu, le hasard est parfois sous contrôle. Sous la plume de Nathanaël Fox, ils deviennent les ficelles d’une intrigue à la fois sombre et haute en couleurs. Un poème ouvre le roman, il aura le rôle de passage d’un court chapitre à l’autre. Mêlant points de vue et ellipses narratives, l’auteur apporte à son texte une forme de saccade propice aux mondes explorés.

Dans La Nuit du Tagueur, l’art est décliné sous toutes ses formes : des images bien sûr, mais aussi des réflexions et surtout, une galerie de portraits. Richard et David sont les pièces maîtresses de l’expo. Viennent s’y ajouter à l’histoire Gina, la mère, Véronique, la copine de David, Balthazard, le galeriste, Gap, artiste proche de l »univers du graff, Euler, le sociologue ou encore l’inspecteur Merle. Les personnages nourrissent des univers plus ou moins parallèles, où la notion de hiérarchie fait loi.

Un roman à parcourir au fil des murs, qu’il a été particulièrement intéressant de lire après avoir découvert L’art du graffiti, 40 ans de pressionnisme, au Grimaldi Forum de Monaco. C’est d’ailleurs Alain-Dominique Gallizia qui a préfacé cette Nuit du Tagueur.

Nathanaël Fox
La Nuit du Tagueur
Editions Riveneuve

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s