Félins, la jungle est incontestablement urbaine, avec Mosko et Associés, à la Galerie Oblique

Mosko et Anis pour la performance à la Galerie Oblique

Mosko et Anis pour la performance à la Galerie Oblique

Hier soir, dans le cadre du vernissage de son expo « Félins », Mosko et Associés réalisaient une performance avec Anis à la Galerie Oblique. Etant moi-même dompteuse de panthère lilliputienne, un détour s’imposait !

Ils ont le regard fier ou le pas lent et assuré… Si l’on aperçoit un rugissement ici ou là, c’est surtout dans la sérénité que la jungle colorée de Mosko et Associés s’anime. Lions, tigres (du Bengal, à en croire les découpes de journaux qui constituent les fonds de certains pochoirs), guépards et panthères forment la savane sur bois de l’artiste. On retrouve effectivement ce matériau pour nombre d’oeuvres et notamment des planches de recup’, rappelant l’univers urbain de l’artiste.

La jungle devient parfois cirque… C’est incontestablement ce qu’évoquent les animaux de Mosko en découpes sur des étoiles rouges ou l’affiche de cirque déchirée qui nourrit le fond d’une oeuvre. Cirque ou jungle, les félins de Mosko saisis dans diverses attitudes sont tous un peu plus fascinants. S’ils ne semblent pas agressifs, ils restent à l’affut d’une proie, en l’occurrence, le spectateur en plein safari urbain !

Avec ce bestiaire hors du commun, Mosko et Associés rappellent à quel point la nature est créative : les pelages des fauves sont à eux seuls de sublimes motifs réinterprétés à merveille par l’artiste. Un fond fleuri et coloré ajoutera parfois une note d’exotisme à l’oeuvre.

La galerie semble se prêter parfaitement à l’expo : quelques pierres apparentes rappellent les murs « bruts » de Paris. A proximité de cet espace, une immense photo permet d’avoir un aperçu du travail de Mosko et Associé dans la rue, sous l’objectif de Gérard Faure.

Mosko et Associé proposent aussi de découvrir quelques collaborations… Avec Artiste-Ouvrier, le tigre se rapproche de son milieu d’origine, puisque c’est dans un univers inspiré par la mythologie indienne que se promène la bête ! Avec l’homme blanc de Jérôme Mesnager le guépard semble avoir été dompté… En regard avec la performance de la soirée, c’est dans la végétation riche et bleue d’Anis que le fauve prend la pause…

Le zoo de Mosko, imaginaire et imaginatif est à visiter jusqu’au 5 novembre 2011 à la Galerie Oblique.

Félins, par Mosko et Associés
Jusqu’au 5 novembre 2011
Galerie Oblique
17 rue Saint Paul
75 004 Paris
M° Saint Paul (1)

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

2 réponses à “Félins, la jungle est incontestablement urbaine, avec Mosko et Associés, à la Galerie Oblique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s