Jean Faucheur et Thom Thom se tapent l’affiche au Musée en Herbe !

L'Explosition au Musée en Herbe, ce mois-ci avec Jean Faucheur et Thom Thom !

L’Explosition au Musée en Herbe, ce mois-ci avec Jean Faucheur et Thom Thom !

Hier soir au Musée en Herbe, avait lieu le vernissage d’une nouvelle « Explosition ». Ce mois-ci, c’est Jean Faucheur et Thom Thom qui s’y collent (si j’ose dire) ! Ce qui réunit tout particulièrement parrain et filleul, c’est le support : l’affiche et  le lieu d’expo le plus ouvert possible : la rue… Rien d’étonnant donc, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, à l’idée qu’ils soient ensemble à l’origine de l’association Le MUR (Modulable Urbain Réactf), autrement nommé le « mur d’oberkampf » (pusiqu’à l’angle des rues Oberkampf et Saint Maur) sur une place qui n’a d’autre nom que celui du café qui l’occupe (la place verte)…

Le parrain : Jean Faucheur…

Connu pour ses travaux avec les frères Ripoulin et ses détournements visuels, cette fois, pas d’affiche à proprement parler pour cette expo… mais plutôt une grande photo, des souvenirs et une piqûre de rappel… je m’explique : sur la base d’un grand visuel en noir et blanc, Jean Faucheur nous raconte à sa manière comment s’est déroulée la réalisation de la fresque de Houston Street à New York, avec Keith Haring, Piro Kao et Kenny Sharf, principalement… Un mur, de 5m de haut et de 15m de large, est apte à en faire rêver plus d’un dans le monde du street art. Annotations multicolores, flèches, personnages et traits d’humour au programme… Voilà pour le visuel et le souvenir… Pour la piqûre de rappel, je veux bien sûr parler de l’expo « les hiéroglyphes de Keith Haring », qu’accueille le Musée en Herbe jusqu’en mars 2011. Un bel écho plein d’émotions !

Le filleul : Thom Thom

Si l’un a plutôt tendance à coller, l’autre a plutôt tendance à couper ! Cutter en main, il utilise les couches accumulées des panneaux publicitaires et détourne la première couch en jouant avec les suivante… Les découpes sont habiles et précises, le travail est minutieux… fixé durablement sur toile, lorsque qu’il s’exécute dans la rue, il faut suivre de peu de temps son passage pour voir ses œuvres, vite recouvertes par de nouvelles affiches… Son travail est une sorte d’invitation à porter un autre regard sur une publicité trop présente pour certains, source d’indifférence pour d’autre, trace de notre temps, plus ou moins consciente pour tous… Thom Thom, lui, offre au passant passionné ou curieux, un véritable cadeau visuel !

Le musée en herbe
L’Explosition :  Jean Faucheur et Thom Thom
Jusqu’au 6 novembre 2011
21 rue Hérold
75 001 Paris
M° Chatelet (1, 4, 7, 11 ou 14) ou Sentier (3)

Camille Jochaud du Plessix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s