My own New York… Le jeudi, direction Chelsea #1

Dans le billet-anniversaire de ComCam&Co, nombreuses étaient les hésitations sur la manière de partager mon voyage à New York… Au bout d’un an de blogging, finalement, difficile de renoncer à certaines habitudes…

C’est donc en évoquant les galeries de Chelsea que je vais commencer. Si à Paris, des vernissages ont lieu plus ou moins tout au long de la semaine, ici le D-Day, c’est le jeudi… Hier soir, je me suis donc aventurée dans ce quartier clé  des galeries pour y découvrir :

Premier jeudi à Chelsea !

Premier jeudi à Chelsea !

– Les photos de David Mitchell à la glaerie Jim Kamner Fine Art qui expérimente les couleurs dans l’abstraction. Des œuvres d’autres artistes également (je crois, disons que le parcours était à peine assez balisé…). Jusqu’au 5 mai 2012. 501 West 23rd street – New York.

– Les toiles convexes, concaves et également abstraite de Ron Gorchov à la galerie Cheim&Read. Les volumes créés par les formes des toiles invitent à adopter différents points de vue… Jusqu’au 28 avril 2012. 547 West 25th street – New York.

– Le travail de Reed Danziger à la galerie Mac Kenzie Fine Art, à mi-chemin entre art et science, l’observation des éléments, dans une approche abstraite, une fois encore. Des œuvres qui ne sont pas sans rappeler des choses vues dans le street art… Mouvement, connexions entre les éléments, jeux de couleurs et de formes, c’est probablement l’expo que j’ai préférée… Jusqu’au 28 avril 2012. 511 West 25th street – New York.

– Côté figuration, à la Betty Cuningham Gallery, j’ai pu apprécier les toiles de Willam Bailey Un trait précis et doux, des jeux entre les différentes pièces de l’expo où l’on retrouve des éléments similaires, il appartient au spectateur de faire le lien ! Jusqu’au 12 mai 2012. 541 West 25th street – New York

– Et enfin, Gino Rubert à la galerie Claire Oliver. Un travail probablement très anticipé, au croisement de la photo, du collage et de la peinture. Son univers est un peu particulier, sombre et poétique, mat et brillant, une approche très intéressante. Jusqu’au 28 avril 2012. 513 West 26th street – New York

Jeudi prochain, je tente d’être dans le quartier un peu plus tôt : à 20h30, fin des vernissages, ce qui peut parfois limiter les visites…

Et me direz-vous, le steert art, dans tout ça… ça vient ! S’il est légèrement présent à Manhattan, Brooklyn est, selon mes sources, LE quartier où peinture, papier et autres matériaux de l’art urbain sont à l’honneur… Dès vendredi, direction Willamsburg !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s