Le pouvoir de séduction ouvre le Festival Péril Jeune, avec Stoul, sur le mur de Confluences, jusqu’au 18 novembre 2012

Stoul, sur le mur de Confluences, octobre 2012

Stoul, sur le mur de Confluences, octobre 2012

Si l’expo de Stoul, à la Galerie Rue Sans Fraise, prend fin aujourd’hui, ses femmes-chats restent bien présentes sur les murs de Paris. En effet, Confluences et l’association Art Azoï s’associent pour faire vivre chaque mois le mur de la cour. Hier soir, la graffeuse y a réalisé l’une de ses héroïnes. Héroïne ? Plutôt super-héroïne ! La femme-chat de Stoul a des allures de Wonderwoman ! Féline, glamour et sur-humaine, c’est sous le signe du pouvoir de séduction que s’ouvre le Festival Péril Jeune. Confluences, présente en effet la jeune scène artistique dans une grande diversité de disciplines, jusqu’au 18 novembre (programme sur le site de l’espace culturel). Le mur de Stoul sera visible jusqu’à la fin du festival.

Stoul, mur de Confluences, avec Art Azoï

Jusqu’au 18 novembre 2012

190, boulevard de Charonne

75 020 Paris

M° Philippe Auguste (2)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s