L’art urbain a carte blanche – expo collective « Sur Papier », à la Galerie Celal, jusqu’au 20 octobre 2012

Stéphane Moscato, exposition collective « Sur Papier », Galerie Celal, octobre 2012

La Galerie Celal présente une sélection d’artistes urbains jusqu’au 20 octobre 2012. Issus d’univers très différents, c’est « Sur Papier » qu’elle a choisi de réunir Graphic Surgery, Jana&JS, Katre, Nascio, Nasty, Popay, Pro 176, Psyckoze, Reso, Serge Kliaving, Smash 137 et Stéphane Moscato. C’est parti pour le tour d’horizon d’une exposition où la carte blanche est laissée à ces artistes pour constituer un parcours urbain, riche et contrasté. Je retrace ici celui que j’ai vu se dessiner sous mes yeux, en toute subjectivité !

Précédemment signés MTA ou RATP, c’est sur les cartes des réseaux de métro new-yorkais ou parisien que Nasty a graffé ses lettrages. Parce que le papier est le premier support de l’écriture, d’autres se sont appliqués à faire deviner noms et lettres. Les jeux de lignes et de nuances sont incontestablement différentes mais Reso et Smash 137 ont en commun des approches épurées, presque abstraites, où formes et nuances sont porteuses d’énergie.

Les graffs sont parfois mis en contexte. Avec Katre, il créent l’incandescence de lieux abandonnés, photographiés et prolongés du trait de l’artiste, dans une sorte de cadavre exquis visuel où cliché et dessin se confondent. Nascio, lui, remet la discipline graphique en contexte sur un van, dans un Paris riche de détails, un fourmillement graphique avec lequel il représente également de curieux personnages.

Bestiaire hors du commun et faciès étonnants, Popay répond à l’appel du crayon. Dans des portraits précis, il compose des créatures mi-humaines, mi-animales, issues d’un univers à la fois drôle et troublant. La flexibilité des corps peut inlassablement se décliner, dans tous les imaginaires. Tout en souplesse, les silhouettes ondulantes de Psyckoze, prennent place sur des fonds acidulés et pétillants. L’élasticité devient vive contorsion lorsque les super-héros sont couchés sur le papier par Pro 176, dans des flashs de bras, de jambes et de visages. Dans le sillage de l’imaginaire collectif, Serge Kliaving fait du papier son support et sa matière, mélangeant aquarelle et collage pour reconstituer scènes de comics et personnages familiers.

Accumulation d’affiches déchirées et pochoirs, Spéthane Moscato inscrit sur le papier les traits de ses personnages, dans la légèreté des effets de trame. Recueillis, ils inspirent une forme de sérénité. Dans un écho technique, Jana&JS, eux ont choisi partitions et plans d’architecte pour base. Ils jouent sur les lignes pour fondre par effets d’ombres l’atmosphère urbaine où ils prennent la pause. Le retour au contexte de la ville est complétée par Graphic Surgery, dans un collage de motifs captés dans la rue, des jeux en noir et blanc reproduits sous forme de sérigraphie.

La Galerie Celal propose ainsi un panorama diversifié de l’usage du papier. Décliné sous forme de support ou de matière, les artistes ont su marquer de leurs traits et de leurs techniques cette expo à découvrir jusqu’au 20 octobre.

« Sur Papier » – Popay, Psyckoze, Nasty, Pro 176, Graphic Surgery, Katre, Smash 137, Reso, Jana&JS, Stéphane Moscato, Nascio et Serge Kliaving

Jusqu’au 20 octobre 2012

Galerie Celal

45, rue Saint-Honoré

75 001 Paris

M° Châtelet (1, 4, 7, 11 et 14/A, B et C)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s