Ender et Kouka donnent le ton « street » à l’expo du Festival A-Part, au 3 Maison Saint-Honoré, jusqu’au 18 novembre 2012

Ender - Guerrier d'après Leonard de Vinci, "A part ça tout est dans la rue, la nature, les musées", jusqu'au 18 novembre 2012

Ender – Guerrier d’après Leonard de Vinci, « A part ça tout est dans la rue, la nature, les musées », jusqu’au 18 novembre 2012

Depuis 2010, au mois de juillet, le Festival A-Part réunit en Provence des artistes contemporains et crée l’événement autour de la réalisation d’œuvres in situ. Ce mois de novembre, en marge de Paris Photo, A-Part et les collectionneurs Fabrice et Isabelle de Pontfrache proposent à Paris « A part ça, tout est dans la rue, la nature, les musées ».  Miguel Chevalier, Jean Daviot, Ender, FAZ, Kouka, Elsa Mazeau, Vincent Scali, Olivier Vauvrecy et Jacques Villeglé ont répondu « présent » à ce rendez-vous au 3 Maison Saint-Honoré. Jusqu’au 18 novembre, exposition mais aussi projections, soirées de discussion et interventions d’artistes sont au programme. Issus de l’art urbain, Ender et Kouka sont réunis pour cette expo. C’est parti pour une brève mise en regard du travail des deux street artistes présentés lors de cet événement.

Ender sculpte ses pochoirs, recrée sur toile les aspérités des murs, recherche les effets d’optique… Des maîtres de la Renaissance aux gargouilles gothiques moqueuses ou alanguies, il fait revivre, au gré des matrices, un passé gravé dans la pierre. Tracés dans l’énergie du mouvement, la spontanéité des coulures sur fond d’accumulation, les personnages fiers et les symboles représentés par Kouka invitent à une réflexion sur l’homme et la quête de soi.

Deux artistes, deux approches et deux techniques différentes… Pourtant dans leurs travaux respectifs, ils ont fait le choix de quelques couleurs seulement, pour les contrastes, le volume, les détails. Une couche de peinture appelle la suivante et les œuvres se révèlent dans la matière. Du fond à la forme, chacun exprime une force différente pour mieux faire naître en image leurs inspirations… Si leurs univers semblent relativement éloignés, ils se rejoignent autour un personnage dont ils donnent leurs interprétations : le guerrier.

Le guerrier Bantu, vient du Gabon et prend place sur les murs de Paris et d’ailleurs sous les traits de Kouka. Celui de Ender, a fait un voyage dans le temps et prend forme au pochoir, d’après une représentation de Leonard de Vinci… Si l’on imagine mal les deux personnages livrer bataille l’un contre l’autre, l’idée d’un travail en commun laisse supposer une belle collaboration !

Deux artistes à découvrir  au fil d’une exposition où les formes d’art contemporain sont mises en scène dans ce curieux appartement « show room » qu’est le 3 Maison Saint-Honoré, jusqu’au dimanche 18 novembre 2012.

« A part ça tout est dans les rues, la nature, les musées », avec Miguel Chevalier, Jean Daviot, Ender, FAZ, Kouka, Elsa Mazeau, Vincent Scali, Olivier Vauvrecy et Jacques Villeglé

Jusqu’au 18 novembre 2012

Visite sur rendez-vous de 14 à 23h

Le 3 Maison Saint-Honoré

3, rue Duphot

75 001 Paris

 M°Concorde (1, 8 et 12) ou Madeleine (12 ou 14)

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s