Floraison street art aux Lilas avec « Les couleurs de la rue », à l’Espace culturel Jean Cocteau, jusqu’au 18 mai 2013 !

Jazi, pour « Les couleurs de la rue », Espace culturel Jean Cocteau, jusqu’au 18 mai 2013

Si je préfère désormais écrire sur les expositions personnelles, je fais aujourd’hui exception à la règle pour jouer les bonnes citoyennes ! « Les couleurs de la rue », qui réunit Batsh Lo, Besok, Jazi, Lazoo et M. CHAT a en effet lieu aux Lilas, à deux pas de chez moi ! C’est parti pour le tour d’horizon d’une expo sous influence urbaine…

Premier flot avec Batsh Lo. Sur toile, les portraits aux accents hip-hop, le temps arrêté dans un mouvement, un regard rêveur laissent deviner les influences de l’artiste urbain. Lui qui a opté depuis quelques temps pour les possibilités qu’offre le travail numérique met en avant une autre muse, la ville, dont les lignes se dessinent dans le plexis, à grand renfort de précision.

Jazi, lui aussi travaille parfois  sur plexis et donne ainsi éclat aux couleurs mais c’est principalement avec ses mains entremêlées que le graffeur exprime son esprit, son approche du graffiti. Qu’importe la couleur de peau, pourvu que l’inspiration y soit, semble-t-il dire. Marqueurs ou bombes de peinture prennent d’assaut la toile, dans la déclinaison des tons ou le mélange des nuances.

Trouver la bonne couleur, le bon outil pour parer les murs… les chimistes de Lazoo semblent aboutir dans leurs recherches, à voir la bombe sortie de leur tube à  essai. C’est elle qui lui permettra de prendre d’assaut la rue, cette voie créative qui l’inspire. D’autres bombes, dénudées et aux formes généreuses permettent à l’artiste de créer un camouflage tout en ondulations. Enfin, jouant sur les effets de coulures et dans un style assez différent Lazoo refait le portrait de quelques icônes musicales ou politiques…

Besok, pour « Les couleurs de la rue », Espace culturel Jean Cocteau, jusqu’au 18 mai 2013

La rythmique est donc donnée… Bec contre mic’, les oiseaux, lièvres,  blaireaux et autres insectes de Besok voient se dessiner autour d’eux un véritable studio d’enregistrement pour saisir leur chant. Parce que c’est la nature qui donne le ton, les bruns, rouges sombres, verts, sont à l’honneur. L’illustrateur devient ainsi chef d’orchestre d’un Big Band qui fait swinguer la verdure.

Cette expo ne manque pas de drôles d’oiseaux… l’un d’entre eux a dû attendre 2003 pour voir ses ailles pousser, il s’agit du matou de M. CHAT (en majuscules, please !). En témoignent les photos présentées, le maître a su faire voyager le large sourire de ce chat perché toujours plus haut, toujours plus loin… Orléans et Paris pour un brin de cha(u)vinisme, mais aussi Sao Paulo, Séoul, Hue (Viêt-Nam), Tokyo ou New York, M. CHAT ronronne au long court et n’en finit pas de montrer patte jaune !

Si cette expo est une floraison, la moisson est prévue autour de fresques et d’ateliers, organisés pas l’association Lil’art !

« Les couleurs de la rue », avec Batsh Lo, Besok, Jazi, Lazoo et M. CHAT
Jusqu’au 25 mai 2013
Centre culturel Jean Cocteau, Espace culturel d’Anglemont
35 place Charles de Gaulle
93 260 Les Lilas
M° Mairie des Lilas
Publicités

2 réponses à “Floraison street art aux Lilas avec « Les couleurs de la rue », à l’Espace culturel Jean Cocteau, jusqu’au 18 mai 2013 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s