Thom Thom sur les traces d’une civilisation haute en couleurs, avec « Archéologies », à la Galerie MathGoth, jusqu’au 18 avril 2013 !

"Archéologies", par ThomThom, Avril 2013

« Archéologies », par ThomThom, Avril 2013

L’une des étapes incontournables d’un programme street art chargé ce samedi était le vernissage de l’exposition « Archéologies », par Thom Thom, à la galerie MathGoth. L’artiste urbain, qui se joue comme personne d’images éphémères un peu différentes de celles de ses congénères, a placé la lame de son cutter sous le signe de la féminité. Une expo à découvrir jusqu’au 18 avril 2013.

C’est de notoriété publique, les beautés artificielles et froides des affiches 4 x 3 sont retouchées à grand renfort de logiciel pour devenir des arguments de vente. Lorsqu’il passe devant l’une de ces créatures publicitaires, Thom Thom, lui n’y voit pas l’opportunité d’une nouvelle acquisition mais plutôt une source d’inspiration. C’est un vrai travail de mémoire que de savoir qui a vendu successivement le rêve d’un voyage, une meilleure qualité de connexion internet ou le dernier chic à prix choc… L’acquisition de Thom Thom à proprement parler sera pour plus tard, quand le panneau aura à offrir un mille-feuille assez intéressant pour devenir matière.

Ce que l’artiste urbain appelle « gâteau » sera servi sur toile… et c’est là que le travail de l’archéologue commence. Thom Thom, tel le chercheur, part alors à la recherche d’un passé proche dont les couleurs se détachent au travers de formes répétées. Les beautés froides deviennent de troublantes créatures. Là où la découpe remplace le maquillage se dessinent des masques dignes des civilisations les plus créatives et les chevelures deviennent coiffes d’apparat. Quand il opte deux fois pour le même modèle, il en fait émerger à chaque fois un nouveau mystère.

Ses muses, sorties de leurs cages d’affichage, voient leur durée de vie allongée par le fil d’une lame affutée. Si quelques unes d’entre elles sont couvertes des mailles de l’hiver, Thom Thom révèle au travers de ces « Archéologies » les couleurs vives dont nous prive ce printemps tardif…

Ce rendez-vous avec Thom Thom est donné rue Saint Maur dans le XIème, mais bientôt la galerie MathGoth se sédentarisera dans le XIIIème… un nouveau lieu dont il sera question le moment venu sur ComCam&Co !

« Archéologies », par Thom Thom
Jusqu’au 18 avril 2013
Galerie Mathgoth
103, rue Saint Maur
75 011 Paris
M° Saint Maur ou Parmentier (3)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s